• 4 min

Les 5 astuces pour en finir avec les impayés et limiter les retards de paiement (spécial bâtiment)

Votre client n'a toujours pas rémunéré votre travail ? Vous ne savez plus comment faire malgré vos multiples tentatives ?

hedi
Hedi Marinier
Publié le 28 Février 2022
impayés-dans-le-batiment

Les impayés et les retards de paiement sont monnaie courante dans le bâtiment...

Le secteur du bâtiment est le plus touché par ce phénomène. Plus les sommes engagées sont importantes, pour un chantier par exemple, plus vous prenez de risques. i vous avez déjà fait face à des impayés, vous savez à quel point cela vous pénalise vous ainsi que votre entreprise :

  • Vous perdez du temps et de l'argent
  • Cela vous génère du stress
  • Vous êtes moins concentré sur le reste de votre business

Pas de panique, suivre tous nos conseils vous permettra de réduire le risque d'impayé de 90%.

1- Ne passez jamais en dehors des clous

Pour en finir avec les impayés, la première chose à faire est de fixer des règles et s'y tenir car 95% des impayés sont dus à un laxisme de l'artisan ou de l'entreprise au niveau de ses processus inexistants concernant vos conditions de règlements. À partir du moment où vous voulez faire confiance au client en lui facilitant le paiement de vos services, vous risquez un impayé.
Mot d'ordre : fixez des règles et tenez-les.

“Fixez-vous des règles et tenez-les. 95 % des impayés sont dus à un laxisme de l'artisan ou de l'entreprise au niveau de ses processus inexistants concernant vos conditions de règlement...”

2- Imposez vos conditions dès le début

Mettez en place un processus qui vous permet de "verrouiller" vos clients, faite leur comprendre que vous maîtrisez le sujet et que vous être au point juridiquement. Ce processus doit précéder l'exécution des travaux.
Bien évidemment, identifier un mauvais payeur avant d'avoir eu une mauvaise surprise est assez compliqué, c'est la raison pour laquelle vous devez modérer votre confiance et vous protégez un maximum.

3 - Mettez en place des processus

L'idée est de partir d'une feuille blanche et d'y construire votre feuille de route concernant vos règlements afin de vous y tenir et donc, de ne plus sortir des clous. Vous devez prendre les devants et diriger les opérations pour votre client, le prendre en main et lui montrer les étapes une par une.
S'il ne les respecte pas, c'est que vous ne respecterez pas votre part du marché...
Exemple de présentation

4- Multipliez les étapes de paiements

Une fois votre acompte pris, multiplier les étapes de paiement vous permet de minimiser les risques en fin de chantier.

Par exemple, vous pouvez exiger une partie du règlement de la part de votre client lorsque vous effectuez une partie du travail. Il n'y a pas de limite quant au fractionnement de votre facture : en effet, il vaut mieux pour vous qu'il reste 5 à 10 % du chantier à régler à la réception, qui peut potentiellement s'éterniser, plutôt que 40%.

Ce processus est à définir en amont avec le client car si ce dernier refuse de vous payer au fur et à mesure de l'avancement du chantier, vous pourrez alors refuser de continuer le chantier et ce jusqu'à que la situation se débloque.

5 - Demandez des garanties et renseignez-vous sur votre client

Ce n'est pas toujours évident mais il est toujours préférable de tenter de se renseigner sur son client au préalable, via Internet ou bien tout autre moyen qui vous vient en tête.

Si c'est la première fois que vous travaillez avec votre client, soyez prudent et n'hésitez pas à lui demander de vous fournir des preuves relatives à ses capacités de paiement pour éviter toutes surprises. Vous pouvez demander un relevé de compte ou une preuve de crédit...

Si vous avez des soupçons envers votre client, ne prenez pas le risque de vous engager.

# 6 - BONUS : Préparez votre dossier juridique et légal en 3 étapes

  1. Il faut absolument que vous ayez des conditions générales de vente de vente béton qui vous protègent un maximum. Le client validera automatiquement en signant un devis ou bon d'intervention comprenant les conditions générales de vente de vente.
  2. Vos devis doivent absolument être signés et paraphés du client. Il doit y avoir la mention “bon pour accord et acceptation des conditions générales de vente de vente”
  3. Évitez de conclure vos accords par voie orale et privilégiez les écrits car les paroles s'envolent mais les écrits restent... Suivre toutes ces étapes à la lettre ne garantit pas forcément qu'aucun problème de règlement ne surviendra de la part du client. Prenez en compte l'ensemble des conseils de cet article pour d'une part vous sécuriser et d'autre part être ferme dans l'esprit du client.

Conclusion

Bravo ! Vous avez lu l'intégralité de l'article et avez pris conscience de l'importance de mettre des procédés en place. Cela n'est bien évidemment pas facile car il faut de l'organisation et l'on peut facilement se laisser submerger par le travail. Heureusement pour vous, nos services sont là pour vous permettre de gérer vos chantiers et vos interventions depuis votre téléphone.

👉 Voir toutes les fonctionnalités
À propos de l'auteur
Hedi

J'ai commencé ma carrière en dirigeant une entreprise de climatisation. Aujourd'hui, j'aide les artisans et les PME du bâtiment à mieux vivre leur entreprise en fournissant une solution web et mobile qui leur permet de gérer facilement leur entreprise.

Ces ressources pourraient vous plaire

blog-rapport-intervention
  • modèle
  • 2 min
Modèle de rapport d'intervention à personnaliser et à télécharger gratuitement

Un modèle structuré et simple de rapport d'intervention personnalisé avec votre logo à votre image vous assurera un plus grand professionnalisme !

modele-condition-generales-de-vente
  • modèle
  • 2 min
Modèle de CGV - Conditions Générales de Vente

Protégez votre entreprise grâce aux CGV. Obligatoire et indispensable, téléchargez notre modèle de Conditions Générales de Vente rédigé par un juriste [Valeur : +500€]

modele-contrat-de-maintenance-froid-climatisation
  • modèle
  • 3 min
Modèle Contrat de Maintenance à télécharger

Générez des revenus récurrents et prédictible grâce aux contrats de maintenance [Valeur : +650€]

Envie d'essayer InterFast ?



Entrez votre numéro de téléphone pour être appelé dans les 24h